David Martinon sera viré lundi


" Tu ne fais plus partie du dispositif." a expliqué Nicolas Sarkozy à son futur ex-porte-parole, David Martinon, vendredi 14 mars à Bruxelles. Son licenciement sera effectif lundi 17 mars au lendemain des élections municipales.
Depuis le divorce de Nicolas et Cécilia Sarkozy, David Martinon était menacé, protégé qu'il était par l'ancienne épouse du chef de l'Etat. Evincé de l'élection municipale de Neuilly-sur-Seine, il s'était reposé quelques jours loin du vacarme parisien. A son retour, il n'a assumé que deux conférences de presse.

Lundi, ce sera fini.

A Bruxelles, Nicolas Sarkozy a également recadré Henri Guaino ("Human Gag"). Ce dernier n'était pas présent à la présentation de son "grand" projet d'Union pour la méditerranée. Ce seront d'ailleurs Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d'Etat aux affaires européennes qui seront en charge de sa mise en oeuvre pratique.

Le ménage commence.

2 commentaires:

  1. Bon débarras, rien de pire qu'une huître chaude ...

    RépondreSupprimer
  2. Jane a dit :
    Je n'apprécie pas David Martinon, mais je désapprouve la manière brutale et humiliante utilisée par N.Sarkozy.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

PARCE QU'IL FAUT EN RIRE